Réponses aux Questions posées par les délégués CGT en Aout 2018

CGT1/ Restauration absurde
A la question CGT 1/ Restauration du mois de juillet 2018, vous avez répondu que les collaborateurs en télétravail bénéficient des mêmes avantages que les autres salariés. Est-ce vrai pour les personnes qui ne peuvent pas se rendre au restaurant d’entreprise du Campus car le télétravail est effectué sur demande médicale ou parce qu’ils habitent loin ?

Réponse : Nous vous confirmons que les collaborateurs en télétravail bénéficient des mêmes avantages que les autres salariés. En effet, les collaborateurs du campus en télétravail ne se voient pas privés de l’accès au restaurant d’entreprise, et donc de la subvention y afférente. Concernant les télétravailleurs en agence, ils perçoivent des titres restaurant au même titre que les autres collaborateurs.
Commentaire CGT : Vous avez le droit de télétravailler parce que vous habitez trop loin du campus, venez déjeuner au campus. Vous télétravaillé parce que vous vous êtes cassé la jambe, vous ne voulez pas faire la cuisine et vous vous faites livrer votre repas ? Vous n’avez pas le droit à des ticket restaurant, mais vous pouvez venir manger à la cantine. La direction n’y voit de problème.

CGT2/ Collègues Opportun Opportunes Pourquoi tous les postes ouverts ne sont pas publiés dans My Job Opportunities ?
Réponse : Comme indiqué lors de la réunion du 19 avril 2018, l’accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et de transformation sociale du 17 juin 2016 précise « A l’exception des postes critiques, il sera veillé à ce que tout poste à pourvoir en France porté à la connaissance des collaborateurs au moins 15 jours avant sa diffusion à l’externe (…). Certains postes pourraient ne pas être diffusés compte tenu d’un plan de succession, de leur caractère stratégique, ou de leur confidentialité. En effet, pour ces postes, des candidatures internes auront pu être identifiées par la Direction des Ressources Humaines au travers des différents processus de gestion du personnel, au regard des compétences et des qualifications professionnelles requises. » Enfin, il est rappelé que les POP œuvrent également au quotidien pour faciliter la mobilité interne.
Commentaire CGT : Ce qu’il faut comprendre, la directio publie les postes si elle le veut bien, ce n’est pas la peine de publier les postes qui sont de toutes les façons réservés aux copains..

CGT3/ Congés à payer Dans quelles conditions peut-on demander le paiement des congés non pris et comment s’effectue le calcul ?

Réponse : Sauf départ de l’entreprise, les congés non pris avant le 31 mai de chaque année (ou 31 août pour les jours de récupération) ne peuvent pas faire l’objet d’un paiement. Il est en revanche possible d’épargner au maximum 10 jours (12 jours pour les collaborateurs âgés de plus de 55 ans) sur le CET par période de référence (du 1er juin N au 31 mai N+1) parmi ceux-ci : • RTT (à l’exception des RTT employeur) • Congés d’ancienneté • Jours Entreprise (uniquement possible pour les collaborateurs en forfaits jours) • 3 jours d’autorisation d’absence (uniquement possible pour les collaborateurs au régime horaire) • Jours de récupération suite à des interventions dans le cadre d’astreintes et interventions programmées (dans les limites prévues par l’accord relatif aux astreintes et aux interventions programmées du 5 février 2016).

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *